Bn PROJECTS - Maison GREGOIRE

EX.PDF : Exposer les écritures exposées

Collectif Radieuse

Protocole d’activation d’ EX.PDF : Exposer les écritures exposées
Une exposition avec :
ADRIEN ABLINE, JULIE BENA, CLÉLIA BERTHIER, ÉTIENNE BOSSUT, NICOLAS CHARDON, CLAUDE CLOSKY, CLAUDIA COMTE, GUILLAUME CONSTANTIN, ANTONIO CONTADOR, JOHN CORNU, BRUNO DI ROSA, PETER DOWNSBROUGH, IVAN LIOVIK EBEL, CHRISTELLE FAMILIARI, MICHEL FRANÇOIS, ANN GUILLAUME & TOM BÜCHER, ANN VERONICA JANSSENS, JOSÉPHINE KAEPPELIN, ISABELLE LARTAULT & MICHEL VERJUX, QUENTIN LEFRANC, MURIEL LERAY, CLAUDE LÉVÊQUE, JONATHAN LOPPIN, MATHIEU MERCIER, GRÉGOIRE MOTTE, SAMIR MOUGAS, PIERRE LA POLICE, ÉRIC POUGEAU, MARINE PROVOST, BABETH RAMBAULT, FRANCIS RAYNAUD, LILI REYNAUD-DEWAR, CLAUDE RUTAULT, ÉLÉONORE SAINTAGNAN, YANN SÉRANDOUR, AGNÈS THURNAUER, HÉLÈNE TRAVERT, MATHIEU TREMBLIN, CAPUCINE VANDEBROUCK, PHILÉMON VANORLÉ / SOCIÉTÉ VOLATILE, CHRISTOPHE VIART

sur une proposition de Label hypothèse (John Cornu et Emma-Charlotte Gobry-Laurencin), élaborée en partenariat avec le CELLAM/EA3206 (Centre d’Etudes des Langues et Littératures Anciennes et Modernes de l’université Rennes 2) et labellisée par la MSHB (Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne).
Commissariat de la présente activation : Collectif Radieuse / ArBA-EsA

Article 1 : Exposition

1.1 Les oeuvres-documents seront présentées et exposées, par groupes de 1 à 6, déterminés par un lancer de dés, deux fois par mois, de façon non nécessairement consécutive, par les membres du Collectif Radieuse dans des endroits spécifiques déterminés à chaque fois (intra ou extra-muros).

1.2 Le choix d’exposition et de présentation individuelle de l’oeuvre-document pourra le cas échéant se faire en relation avec le travail d’un(e) autre artiste.

Article 2 : Lieux
Les lieux choisis pour l’installation des oeuvres-documents seront documentés de façon photographique et/ou filmique, avant l’installation de la(les) pièce(s) et une fois la(les) pièce(s) installées.

Article 3 : Communication
La documentation du lieu choisi pour l’exposition de chaque oeuvre-document sera diffusée de façon électronique :
- interne à l’ArBA-EsA
- auprès du label Hypothèse, qui se chargera de relayer la documentation auprès des artistes ayant participé à EX.PDF : Exposer les écritures exposées.

L’ensemble de la documentation des oeuvres installées pourra être consultée en ligne sur le site de l’ArBA-EsA et des partenaires du Label Hypothèse, au terme du projet.

Article 4 : Destruction
La destruction des oeuvres se fera au plus tard au terme des semaines d’activation du protocole, du fait du collectif Radieuse.
Cette destruction active fera, le cas échéant, l’objet d’une documentation.
Une destruction antérieure pourra être le fait des éléments, dans le cas où l’oeuvre aura été activée dans l’espace public et
exposée aux intempéries.
Dans des situations exceptionnelles, dans le cas où la pièce serait présentée de façon libre - non collée - dans un espace
public ou de passage, il peut être décidé de détruire l’oeuvre dans la foulée directe de son activation et documentation.

Article 5 : Composition du collectif
Le collectif Radieuse est à géométrie variable, extensible et ouvert : il est à ce jour composé d’Emmanuel Lambion, initiateur
de l’activation et concepteur du protocole, Jean Casanova Castell, Alexis Etienne, Shankar Lestréhan, Lola Martins-Coignus, Ulysse Navarro, Katia Raynal-Guillaume, Lucas Roman,
Emilie Terlinden

Ses membres devront néanmoins être tous étudiants ou membres du personnel enseignant ou administratif de l’ArBA-EsA.

Les membres du collectif se réuniront de façon bimensuelle afin de décider de l’activation successive : choix de l’/ des
oeuvre(s) activée(s) en fonction du lancer de dés, choix du/des lieu(x), de la temporalité de monstration, des modalités de
destruction des oeuvres.

Chaque membre du collectif devra prendre en charge l’activation, la documentation et la diffusion d’au-moins une
oeuvre-document.

Fait à Bruxelles, à l’Académie royale des Beaux-Arts
144 rue du Midi
B-1000 Bruxelles